Miel vegan de lilas

3 mai 2020



Au coeur de cette période effrayante et incertaine qui chamboule nos vies, le nature, imperturbée, poursuit son cours. Depuis fin janvier 2020, j'ai élu domicile au coeur des Vosges, de ses montagnes douces et sauvages et de ses forêts. Quitter Paris était dans les projets depuis plusieurs années et s'installer dans la région natale de mon mari était une décision prise depuis un an. Quand l'opportunité s'est présenté, nous avons foncé et avons trouvé LA maison coup de coeur du premier coup. Le genre de truc qui vous ferait croire au destin. Chaque matin, comme un rituel, j'ouvre la fenêtre pour contempler la montagne au loin et le jardin qui s'étend sous mes yeux. Depuis février, pour notre plus grand bonheur nous découvrons les végétaux sortir de terre et bourgeonner, ici des groseilles, ici de la menthe et là, merveille du printemps, un lilas.


Je fais partie de ces personnes qui s'émerveillent des arbres en fleur chaque année, qui reniflent les roses s'échappant d'un grillage dans la rue, qui attendent avec impatience la saison des magnolias pour faire le tour du quartier et contempler les plus beaux et qui s'enivrent avec délice de l'odeur des lilas. Alors avoir un lilas à domicile c'est un peu Noël tous les jours. Contempler la beauté de ses fleurs et humer l'air inlassablement, envoutée par son parfum, c'est mon rituel bien-être en ce moment.


Vous n'avez sans doute pas manqué de remarquer que les recettes de sucre au lilas fleurissent en ce moment sur les blogs et les réseaux sociaux. Les fleurs du lilas étant comestibles, il est presque impensable quand on se délecte de leur odeur de ne pas essayer d'en faire quelque chose qui se mange.  Le mélange des parfums qui embaument le jardin en ce moment me rappellent à la fois le miel et le jasmin. Cette odeur de miel a fait tilt dans mon cerveau culinaire. On fait bien une alternative au miel avec des fleurs de pissenlit, alors pourquoi pas avec du lilas? 


Ni une, ni deux, je fais le tour de ce que j'ai sous la main (en plein confinement et toujours sans cuisine depuis 3 mois, mes options sont pas mal limitées). Du sucre, un citron, une pomme, c'est tout ce dont j'ai besoin ! Je me lance donc dans la cueillette de quelques grappes de lilas. Je les laisse reposer un moment sur un plateau au sol, pour laisser les petits insectes qui pourraient s'y trouver s'échapper.  Je les secoue un bon coup et zou ! La mission : séparer les fleurs des grappes pendant une bonne demie-heure. L'objectif : zéro vert ! Je tente une infusion fraîche de fleurs de lilas pendant l'opération, pas mal mais un peu amère. J'en profite pour chercher quelles propriétés ont les fleurs de lilas en infusion : réduction de l'hypertension et laxatif. Je me limite à une petite tasse pour ma dégustation !


Pour ma recette je décide de me baser sur celle de ma gelée de fleurs de pissenlit qui a fait maintes fois ses preuves. J'y ajoute une pomme, dont la pectine permettra d'obtenir une texture plus épaisse et de mieux retenir les arômes de lilas lors de la cuisson. Je réduis la quantité de sucre d'1/4 et conserve la même méthode et le même temps de cuisson. Le résultat s'avère plus que satisfaisant, la texture est parfaite. La saveur quand à elle est plus florale et parfumée qu'avec le pissenlit, moins ronde, mais a plus de caractère. L'envie de tester plein de  variantes avec d'autres fleurs et de pouvoir les comparer en dégustation me submerge. La frénésie culinaire est à son comble.


Quelques conseils avant de vous lancer. Prenez votre temps, la recette est très facile mais un peu longue et surtout, elle demande de l'attention, particulièrement sur la fin. N'utiliser JAMAIS de lilas acheté chez un fleuriste à moins qu'il soit vraiment garanti comestible et sans pesticides (mais les fleuristes proposant ce genre de fleurs ne courent pas les rues). En région Parisienne, vous pouvez contacter Fleurivore qui propose des bouquets de fleurs comestibles sans pesticides et sourcées en France, (bon évidement, en ce moments on oublie un peu les livraison de bouquets...). Privilégiez le bio pour le citron et la pomme. Retirer la peau si les fruits ne sont pas bio. Utilisez une grande casserole. Ebouillantez vos pots de confiture et retournez-les sur un torchon propre. 



Pour : 2 pots de confiture   

"Miel" vegan au fleurs de lilas

ingrédients:

  • 1 grand bol de fleurs de lilas (6 grappes environ)
  • 1,5 litre d'eau
  • 1 pomme
  • 1 citron
  • 600 g de sucre de canne blond

instructions:

  1. Bien séparer les fleurs de la tige, ne pas garder de partie verte. Passer brièvement sous l'eau dans une passoire fine pour les rincer.
  2. Placer dans une grande casserole avec l'eau.
  3. Couper la pomme et le citron en 4 (retirer la peau si les fruits ne sont pas bio).
  4. Porter à petits bouillons et laisser cuire 1 heure à feu moyen-doux.
  5. Filtrer à l'aide d'une passoire fine, éventuellement recouverte d'une étamine.
  6. Rincer la casserole et remettre le liquide filtré dedans.
  7. Ajouter le sucre de canne.
  8. Porter à feu moyen et cuire 45 minutes
  9. A la fin, le mélange doit bouillonner et mousser très légèrement mais pas caraméliser complètement, c'est là qu'il faut faire preuve d'attention !
  10. Faites le test de la cuillère : le mélange doit bien la napper. Il va épaissir en refroidissant dont c'est normal d'avoir une texture coulante encore liquide.
  11. Mettre en pot et les fermer. Les retourner comme on ferait avec des pots de confiture et laisser refroidir. Vous pouvez également stériliser les bocaux pour une plus longue conservation.
  12. Utiliser en cuisine dans vos recettes comme du miel, mais n'oubliez pas que cette recette est composée majoritairement de sucre donc n'est pas une alternative au sucre.