Dark side of the food !

octobre 29, 2013

Contrairement à ce que le titre pourrait laisser penser, cet article ne contient pas de sombres révélations à propos de la nourriture. Au contraire. Le message serait plutôt : "réjouissez-vous, explorez le côté obscur de la force, c'est plein de bonnes choses dedans". Alors si vous êtes prêts, on se cale un bon vieux Black Sabbath en fond sonore et on décolle pour un petit post spécial Halloween, bien dark et über healthy.


Cette année pour changer, pas de citrouille ni de goûter à partager entre mini-monstres. Un Halloween version adultes. Et trois petites idées de trucs à manger avec les doigts pour un apéro entre amis ou un plateau télé devant La Famille Addams, qui est ENFIN sorti en DVD.

L'info à retenir de ce post c'est que plus c'est dark, plus c'est bon... pour notre santé ! Les pigments des végétaux ne sont pas là juste pour faire joli, ils ont tous une ou plusieurs propriétés nutritionnelles. Vous connaissez déjà probablement la chlorophylle, le beta-carotène ou encore le lycopène des tomates. Et si vous lisez régulièrement ce blog, vous m'avez probablement déjà lu vous rabâcher "Eat the rainbow !", bref de mettre plein de couleurs dans votre assiette. Plutôt que de s'intéresser au rouge, au orange ou au vert flashy, aujourd'hui on va se pencher sur toutes ces couleurs sombres que nous offre la nature. 

Du noir ? Il y en a très peu finalement. La star c'est le sésame noir que l'on trouve sous forme de graines, de purée ou de crème et qui est très populaire au japon où on trouve des biscuits ou des glaces au sésame noir. C'est un ingrédient très intéressant à cuisiner, je l'avais déjà utilisé dans mes panna cotta sésame noir, rose et grenade, cette fois-ci j'ai voulu apprivoiser la version salée. Le sésame c'est blindé de calcium, de fer, de magnésium, de vitamines du groupe B,  d'anti-oxydants (tocophérols) et de phytostérols qui réduisent le mauvais cholestérol (LDL). Bref noir ou pas, le sésame on essaye d'en mettre un peu partout. Pratique la purée de sésame se glisse dans des sauces, houmous, tartinades...

Si le noir est très peu représenté dans les végétaux, on trouve toute une variété de violets, pourpres, rouges sombres, verts foncés, bleus qui sont autant de palettes de bienfaits à explorer. Mais au final, qu'on-t-ils de plus ces végétaux aux pigments foncés ? 



Ils contiennent plus d'anti-oxydants (et de fibres pour les céréales complètes), ils sont donc plus efficaces pour prévenir de nombreuses maladies avec en tête les cancers et les maladies cardio-vasculaires. 

L'idée à retenir c'est que pour un même fruit ou légume, lorsqu'il existe une variété verte et une plus foncée, cette dernière (comme pour le raisin noir ou l'olive noire notamment ) sera nettement plus riche en anti-oxydants et donc plus intéressante pour la santé.

Les céréales complètes comme le riz noir, le riz rouge ou violet mais aussi les haricots noirs  ou le soja noir contiennent plus de fibres et de nutriments. Et si vous y avez déjà goûté le riz noir c'est quand même assez sublime, on comprend presque qu'il fut longtemps réservé à l'empereur et nommé le "Riz interdit " en Chine. On troque donc dès que possible son riz blanc pour un riz coloré, naturellement plus riche en bonnes choses !

Les thés noirs ou foncés comme le Oolong pourraient avoir un rôle préventif dans les maladies neurologiques qui surviennent avec l'âge. Et inutile je pense de vous vantez les bienfaits du cacao (cru bien sûr !) les articles à ce sujet sont désormais légion. Si on préconise souvent de ne pas consommer trop de thé noir, une à deux tasses par jour, en dehors des repas, ne représentent aucun risque pour la santé et seront même une bonne source d'anti-oxydants. C'est un peu comme le vin rouge, le tout est de ne pas en abuser !

Les baies comme les myrtilles, les mûres, les framboises mais aussi le raisin noir ou les goji sont très riches en vitamines (principalement A,B,C et E) et en polyphénols, puissants anti-oxydants qui réduisent le risque de cancer du colon et aide à protéger des maladies inflammatoires qui viennent avec l'âge. On n'oublie pas les figues, qui plus elles sont foncées, plus elles regorgent de bienfaits, là encore une richesse en anti-oxydants incroyable mais aussi en fibres solubles et insolubles.

Les algues ne sont pas en reste, que l'on utilise des algues en soupe, en salade ou en poudre comme la spiruline, la chrorelle, la klamath, ou encore le kelp, on est sur de faire le plein d'iode, d'antioxydants (caroténoides, flavonoides) mais aussi de vitamines C et E, de fibres et de phytostérols qui aident à lutter contre le "mauvais cholestérol". Enfin de nombreuses études tendent à prouver l'efficacité des algues contre certains cancers, elles agiraient carrément en détruisant les cellules cancéreuses, leur action "anti-oestrogène" en feraient de bon alliés contre les cancers hormonaux-dépendants. Si comme moi vous n'êtes pas super fan des algues : gavez-vous de makis ou dissimulez-lez dans vos smoothies !

N'oublions pas les légumes à feuilles vertes foncées, champions du monde en terme de micro-nutriments avec leur exceptionnelle concentration en vitamines, minéraux et anti-oxydants, ce sont les légumes anti-cancer par excellence. Foncez sur le kale, les épinards, les blettes, la roquette. (Besoin d'idées pour cuisiner les feuilles vertes ? C'est par ici ! )

Dernières star de la "dark family" : les crucifères, brocoli, chou rouge, chou fleur violet, riches en vitamine K, en fer, en vitamine C et B. Les plus foncés d'entre eux sont comme vous l'aurez compris plus riches en anti-oxydants. Leur consommation régulière pourrait diminuer le risque global de cancer mais aussi lutter contre le déclin cognitif chez les femmes âgées.

En bref : tous ces anti-oxydants et micro-nutriments dont les végétaux de couleurs sombres sont blindés aident à lutter contre les principaux risques de maladies liées à notre mode de vie moderne et à la vieillesse. Si vous voulez vivre vieux, mais bien, vous savez ce qu'il vous reste à faire : mettre des aliments foncés au menu !


  Et maintenant passons aux choses sérieuses : les recettes  ! 




Ingrédients 
pour 2 personnes

125 g de tofu ferme
2 c à s de crème de sésame noir (ici Jean Hervé)
3 c à s de tamari
2 c à s de mirin (alcool japonais pour la cuisine)
1 c à s de sirop d'agave
2 c à c d'huile d'olive
Graines de sésame noir

..........

Couper le tofu en triangles. Dans un bol mélanger la crème de sésame noir, le tamari, le mirin et le sirop d'agave. Laisser le tofu mariner pendant 30 minutes à 1 h. 

Dans une poêle à griller, faire chauffer l'huile d'olive à feu vif, y faire griller les morceaux de tofu sur un côté, les retourner, laisser griller quelques minutes puis verser la marinade dans la poêle, cuire quelques minutes de nouveau.

• Sortir les triangles de tofu de la poêle, et les saupoudrer de graines de sésame noir. Servir immédiatement ou consommer froid plus tard.




Ingrédients
pour 2 personnes

1 grosse aubergine
2 c à s de crème de sésame noir (ici Jean Hervé)
1 c à s d'huile d'olive
2 gousses d'ail
le jus d'un citron bien mur
6 à 7 olives noires à la grecque
sel,poivre

..........

Couper l'aubergine en deux, l'inciser de manière régulière et la placer au four, position grill pendant une vingtaine de minutes. La chair doit être bien fondante. Laisser tiédir.

Éplucher l'aubergine, couper la chair et la placer dans le bol du mixeur avec les autres ingrédients (sauf les olives). Mixer pour obtenir une crème épaisse et homogène. Verser dans un bol.

Hacher les olives en petits éclats et les mélanger au caviar d'aubergine. Placer au frais avant de servir.

Ce joli bol en ardoise Revol, est dispo chez Belle Cocotte. Pratique, il passe au four, au lave vaisselle et est super résistant, c'est simple, je l'adore !



Ingrédients
pour 2 personnes

1/2 verre de quinoa
1 verre d'eau
3 feuilles de yaki nori
1/4 d'un petit chou rouge
2 c à s de mirin
1 c à s de tamari
1 c à c d'huile de sésame toasté
2 c à s de vinaigre de riz
1 c à s de sucre de canne
1/2 c à c de sel

..........

Hacher très finement le chou rouge et le mélanger dans un bol avec le mirin, le tamari et l'huile de sésame. Laisser mariner une bonne demie-heure.
Faire cuire le quinoa 15 minutes dans l'eau à feu moyen, à couvert. Laisser tiédir et y mélanger le vinaigre de cidre, le sucre et le sel.
Former les makis en étalant une couche de quinoa sur la moitié d'une feuille de yaki nori et en déposant du chou rouge mariné au milieu du quinoa. Rouler et trancher juste avant de servir, comme des vrais makis avec une coupelle de sauce soja et du wasabi !

..........


Bon, en vrai, il était impossible de faire un post spécial Halloween sans faire un truc un peu rigolo. Du coup je vous propose une boisson qui enchantera les enfants, toujours avides de potions étranges ce soir là, mais aussi vos copines fan du beau Eric Northman. Voici donc un True Blood chic et blindé d'anti-oxydants : un thé noir glacé à la violette agrémenté de myrtilles qui saura être apprécié aussi bien des adultes gourmets que des petits monstres assoiffés de sang.



Ingrédients
Pour 2 verres

2 c à c de thé noir à la violette (ici Mariage Frères)
500ml d'eau 
50 g de myrtilles surgelées
2 c à s de sirop d'agave

..........

Infuser le thé avec l'eau portée à 85 ° C. Laisser refroidir et mixer avec les myrtilles. Filtrer et ajouter le sirop d'agave.

Placer 10 minutes au congélateur pour un effet frappé et garder au frais avant de servir. 

..........


★ Si vous cherchez quels desserts ou goûters faire avec tout ça je vous propose :


★ Et si vos enfants sont de vrais potterheads, fans du petit sorcier à lunettes. Vous pouvez aussi tenter le Menu spécial Harry Potter !



☻★ Happy Halloween ★☻


You Might Also Like

35 commentaires:

Hélène Schernberg a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
antigonexxi.com a dit…

Juste waow. C'est superbe. Ton caviar d'aubergine m'a tout l'air d'une tuerie, je retiens l'association sésame+aubergine+olives noires... espérons que je trouve encore qqs aubergines avant l'hiver !
Du coup, je suis allée re-regarder tes séries des années passées... ah, entre Harry Potter et Black Sabbath, souvenirs, souvenirs...

Lydia a dit…

Ce menu Dark-Vegan a vraiment la classe, je suis fan <3

ore a dit…

Wouw! Les recettes et ces sublimes photos donnent envie de tout cuisiner.
Et cette image, "Come to the dark side"... Quelle perle!

Hélène a dit…

Whaou, génial l'idée du Halloween pour adultes. J'adore le houmous au sésame noir alors la version caviar d'aubergine, je me la réserve...

Lili a dit…

Je suis fan fan fan ! Quel super menu, merci ! Bises !!

Funambulle a dit…

C'est trop beau, ca donne trop envie ... comme d'hab quoi !

Laurence a dit…

Canon ! Je retiens le caviar d'aubergine : belles associations ;-) Ca me plairait à coup sur !
A bientôt Marie !

Sweet Faery a dit…

Super sympa et instructif, ton billet ! Merci pour les magnifiques photos qui m'en ont mis plein les yeux ! Belle soirée et happy halloween à toi aussi ! :-)

Claire Ches a dit…

Comme d'hab ca a l air trop bon ! :D
Par contre, je fête halloween ce wk et ici pas de mirin (plus le temps d en commander !)
Que pourrais tu le conseiller pour le remplacer ??
Merci beaucoup :)
Clairette

100 % Végétal a dit…

Hihi je me suis bien amusée à la faire en tout cas :D

100 % Végétal a dit…

Oui c'est vraiment pas mal comme recette, les petits éclats d'olives ça change tout !

100 % Végétal a dit…

Merci Lili ! Des bisous :D

100 % Végétal a dit…

Dixit la nana qui fait que des trucs canons >_< Merci Lucie <3

100 % Végétal a dit…

Merci Laurence ! A tout bientôt :) (je note que toi tu arrives à commenter ici alors que je ne peux définitivement JAMAIS parvenir à commenter sur ton blog, quelle poisse de l'enfer ! )

100 % Végétal a dit…

Merci Géraldine :D Oui il n'en faut pas QUE pour les yeux non plus, un peu d'infos ça ne fait pas de mal !

100 % Végétal a dit…

Merci Clairette ! Il n'y a pas d'ingrédient équivalent au mirin dans la cuisine française, c'est un genre d'alcool doux mais sucré, si tu as du saké pour la cuisine tu peux essayer, avec un peu de sucre/sirop d'agave en plus, mais sinon je n'ai malheureusement pas de solution à te donner :(

Virtuelle a dit…

J'aime ce petit côté obscur :)
Tout me parle mis à part les algues avec lesquelles j'ai vraiment du mal, en maki ça passe surtout grâce au wasabi qui emporte la saveur maritime et parfois la bouche haha.
Le petit tofu et le caviar d'aubergines seront testés à l'occasion ;)

Lily L. a dit…

Magnifique propositions pour halloween, j'adore les photos, le stylisme, et les recettes evidemment, le caviar d'aubergine me tente bien. Bonne journée

Crazygreen a dit…

C'est superbe! J'ai atterri ici grâce à Cléa, et je dois dire que je suis presque déçue de ne découvrir ce superbe menu maintenant, alors que ma soirée Halloween est déjà planifiée!
J'ai lu très attentivement le post explicatif sur le véganisme, et bien qu'étant d'accord avec tout ce qui y est écrit, je ne pense pas sauter complètement le pas, pas de suite en tout cas. Et convaincre ma coloc, qui est une grande carnivore et amatrice de fromages, et mon copain, c'est pas gagné... Il y a quand même certains points de ce raisonnement qui m'intriguent et je n'ai encore rencontré personne capable de répondre à mes questions, c'est peut-être l'occasion (désolée ce n'est pas du tout en rapport avec ce superbe black menu!). Je ne comprends pas pourquoi certains produits sont rejetés par les vegan alors qu'ils ne me semblent pas faire souffrir les animaux. Par exemple, les oeufs : une poule pondeuse va naturellement pondre un oeuf par jour, en quoi le ramasser est-il de la cruauté? Ma grand mère élève 4 poules pondeuses et les aime sincèrement, en quoi est-ce de l'exploitation animale? Idem pour le miel, ou la laine, qui peuvent être récoltés sans porter préjudice à l'animal. Le lait aussi, dans une moindre mesure, mais je suis consciente que c'est un problème un peu différent puisque l'animal doit mettre bas pour fournir du lait. Mais il n'y pas que les multinationales de l'alimentation qui nous fournissent ces produits, il est possible de se fournir auprès d'éleveurs respectueux de leurs animaux, et n'est-ce pas différent dans ce cas?
Quant au cuir et à la fourrure, certes il existe des substituts, mais il s'agit dans la plupart des cas de produits synthétiques fabriqués à partir de dérivés de pétrole, pas très sain pour l'environnement non plus...
Désolée de faire un peu débat sur cet article, ce n'est pas mon but, à vrai dire c'est plus de la curiosité qu'autre chose. J'ai déjà une alimentation bio, locale, de saison et quasi-végétarienne, et j'avoue que je pense à aller plus loin, peut-être pas au quotidien mais en tout cas plus régulièrement!

Mlle Pigut a dit…

Marie, marie... ton menu Dark Side est tellement sublime qu'on ne peut que s'y rallier. Du début à la fin, ton repas est éblouissant de noirceur et de délices, merci et bravo !

By Plou a dit…

C'est sublime, vraiment sublime (et en plus ça donne tellement envie) !

Scribacchini a dit…

Chapeau, Marie! Tout y est, les infos, l'esthétique, la gourmandise, sans oublier ce petit plus indéfinissable qui n'est qu'à toi et qui est franchement sorcier, pardon sorcière. Que les délices de la noirceur soient avec toi ;-)

Claire Ches a dit…

Merci de ta réponse !
Je vais peut être m'orienter vers le saké alors :) Je te laisserais un commentaires pour te donner le résultat :)

Flo AROMATARIO a dit…

"publi" absolument et terrifiquement géniale !!

Myrtille Lemonnier a dit…

Délicieusement "Halloweenesque"

Fatfan Boy a dit…

Bonjour,
Je découvre votre blog.
Merci pour les infos, merci pour les belles photos.
En revanche, plus que d'avoir une description de la vaisselle je trouve intéressant quand la personne donne son avis personnel sur le goût de la recette ! Ca donne un plus pour la lecture du blog. De la même façon que les commentaires sur la recette réalisée sont bien plus intéressants pour le blogueur que les commentaires "waouh joli".
D'autre part, juste une précision sur le thé: il est meilleur consommé vert que noir ou foncé. Car le thé noir ou foncé a subit une fermentation, tandis que le thé vert a juste été séché, du coup il renferme bien plus de polyphénols.
Et puis dommage cette identification pour poster un commentaire. Laisser son adresse mail est plus simple que fournir un compte bidon.

Céc a dit…

Un grand merci pour toutes ces jolies recettes. Je viens de tester le caviar d'aubergines et il est savoureux à souhait ! C'est grâce à toi que j'ai découvert le sésame noir et je ne sais plus m'en passer maintenant ; ta pannacotta est devenue un classique chez moi et tes makis rolls sont sur ma liste de recettes à tester très vite. Bref, je suis fan de ta cuisine !!! Cécile

Unknown a dit…

Bonjour, ça donne envie, mais j'ai une question, il n'y a plus d'aubergines à cette époque (ni à celle d'Halloween d'ailleurs), peut-on utiliser des aubergines lacto-fermentées (l'an prochain du coup...)
Merci
Caroline

Enregistrer un commentaire