Des sushis vegan !

avril 24, 2017


Ce n’est pas parce qu’on est vegan qu’on doit se priver de sushis ! Vous avez été nombreux/ses à vous montrer enthousiastes à l'idée de découvrir des sushis vegan il y a quelques temps sur Instagram et voilà donc enfin le moment de partager avec vous mes petites recettes et astuces pour confectionner un beau plateau de sushis 100% végétaux pour vous régaler  !

(c) Marie Laforêt


Ne vous fiez pas à la longueur de la recette, les étapes sont nombreuses mais la réalisation est très simple et moins longue qu’il n’y paraît. Pour en mettre plein la vue lors de vos prochains apéros, voici 4 sushis gourmands au goût tout doux - issus de mon gros livre Healthy Vegan qui va bientôt souffler sa première bougie (oui mes livres soufflent leurs bougies tous seuls 😁  ! ) - qui seront appréciés de tou.te.s .

Pour 35 sushis environ

Riz vinaigré
300 g de riz rond japonais • 750 ml d’eau froide
4 c. à s. de vinaigre de riz ou de cidre • 1,5 c. à s. de sirop d’agave
1 c. à c. de sel

Garniture
1 gros poivron rouge • 85 g de butternut
400 ml d’eau • 1 c. à s. de shiro miso
1 cm d’algue kombu • 85 g de gros shiitakés
2 c. à c. d’huile de sésame toasté • 1 c. à c. de tamari
1 petit avocat • 1 feuille d’algue yaki nori

Pour accompagner
Sauce soja • Pâte de wasabi • Gingembre mariné

__________________________

  • Déposer le riz dans un saladier et le remplir d’eau, frotter doucement le riz entre les mains pour le laver, puis jeter l’eau. Recommencer jusqu’à ce que l’eau soit claire. 
  • Verser le riz et l’eau froide dans une grande casserole, couvrir et porter à ébullition. Quand l’eau arrive à petits bouillons et que le couvercle commence à danser, baisser le feu à moyen-doux et laisser cuire jusqu’à ce que toute l’eau soit absorbée. 
  • Ôter la casserole du feu et laisser reposer 10 minutes, toujours à couvert. 
  • Déposer le riz dans un saladier. Mélanger le vinaigre, le sirop d’agave et le sel dans un petit bol. À l’aide d’une large spatule, « couper » le riz et le retourner pour le mélanger délicatement sans l’écraser afin de le faire refroidir. On peut utiliser un éventail pour refroidir le riz plus vite. Ajouter 1 cuillerée à soupe du mélange au vinaigre et mélanger selon la même méthode. Ajouter progressivement le reste du mélange et continuer de mélanger pour rafraîchir le riz. Si on n’utilise pas le riz tout de suite, couvrir et garder à température ambiante.
  • Couper le poivron en deux, retirer le pédoncule et le faire griller sous le gril du four ; quand la peau commence à noircir, le sortir du four et retirer la peau. Laisser refroidir le poivron et le couper en larges lamelles qui garniront les sushis. 
  • Couper le butternut en fines tranches (2 mm d’épaisseur environ) et les cuire dans une petite casserole remplie de l’eau préalablement mélangée avec le miso et l’algue kombu. Porter à petits bouillons et cuire jusqu’à ce que la butternut soit tendre mais encore suffisamment ferme pour être manipulée. Égoutter, retirer l’algue et laisser refroidir. Couper le butternut en larges lamelles. 
  • Nettoyer les shiitakés et les poêler quelques minutes de chaque côté à feu moyen-vif, avec l’huile de sésame. Ajouter le tamari, mélanger 1 minute et ôter du feu. Couper les shiitakés en morceaux assez grands pour garnir les sushis. 
  • Découper l’avocat en fins morceaux.
  • Pour confectionner les sushis, préparer un petit bol d’eau vinaigrée pour y tremper les mains. 
  • Une fois les mains légèrement humidifiées, prélever un peu de riz assaisonné et former une boulette ; la presser en recourbant la main et en appuyant avec les doigts de la main opposée pour former un petit pain oblong. 
  • Les garnitures de légumes étant plus fragiles que le poisson, il est préférable de garnir les sushis une fois le riz façonné. Les lamelles de poivron adhèrent facilement au riz. 
  • Les morceaux de butternut et de shiitaké seront maintenus en place grâce à de fines bandes de yaki nori découpées dans la feuille à l’aide de ciseaux. 
  • Pour l’avocat, la technique des temari sushis est idéale : déposer une large lamelle d’avocat ou en superposer 2 ou 3 au centre d’un morceau de film alimentaire, déposer dessus une petite boule de riz, fermer le film puis le tourner pour le serrer légèrement et former une boule bien homogène. Retirer le film : tadam ! voici un joli sushi tout rond.

Présenter les sushis sur des planches ou des grands plats, avec des coupelles individuelles pour la sauce soja, la pâte de wasabi qui permet de les assaisonner comme de la moutarde (attention, ça pique fort le nez !) et le gingembre mariné, qui sert à se « nettoyer » le palais entre deux sushis pour ne pas mélanger les saveurs. Les sushis se préparent idéalement juste avant d’être dégustés.




Pour encore plus de recettes vegan super cool et colorées, rendez-vous dans mon livre Healthy Vegan où vous trouverez également ces makis californiens roses et ces temakis arc-en-ciel au quinoa. Healthy, gourmand, vegan, que demander de plus ?



You Might Also Like

4 commentaires:

Aline a dit…

Ma fille va être super contente, je les ferai pour son anniv' dans un mois (elle aussi elle souffle ses bougies toutes seule, 18 cette année ;) ) et elle me dit régulièrement que la seule chose qui lui manque dans l'alimentation végane ce sont les sushis!Merci!

Giorgio a dit…

Beautiful and interesting blog!
I've just found your website through Amy.
Regards!

Anna CLARA a dit…

Je suis une fan des sushis et cette recette est juste parfaite pour moi !
D'ailleurs, j'ai une amie qui propose une cuisine 100% végétale et naturelle. Si vous voulez faire un tour sur son site internet (la-veganista) n'hésitez pas car ça vaut vraiment le coup ! :)
Ta recette me donne l'eau à la bouche et j'ai hâte de pouvoir l'a tester ! :)

Ann Lily a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

Enregistrer un commentaire