A suivre: recettes d'automne.

novembre 03, 2011

Je ne sais pas vous, mais moi je suis une éternelle fan des feuilles mortes et du vent dans les cheveux. Du coup à chaque automne je me régale de balades dans les bois  pour profiter de la nature, pendant qu'il fait encore doux. J'ai récemment quitté Paris pour Bruxelles, et j'ai été très heureuse de découvrir une ville verte et sauvage où la végétation suis souvent son cours un peu comme elle veut, envahissant les façades des maisons, les fenêtres et même les trottoirs... Les Bruxellois ont l'air d'aimer les herbes folles et les plantes, et contrairement à ce que l'on peut voir en France, ils n'ont pas l'air obsédés par les buissons bien taillés et les parterres de fleurs géométriques... c'est tellement agréable!
Il y a tout près de chez moi un parc magnifique dont il fallait absolument que je partage avec vous quelques images.



Avec cette nouvelle saison ont débarqué tout plein de nouveaux légumes, et j'ai été très heureuse de voir que certains restent encore pour moi à découvrir, comme le rutabaga, le chou-rave ou le navet jaune "boule d'or".
Petit aperçu de mes chouchous du moment avec évidement des nouvelles recettes de saison à suivre ces prochaines semaines!


Les airelles fraîches c'est la première fois que je tombe dessus. Pas du tout local, mais acheminées par bateau, je me suis laissée tentée, afin de découvrir la saveur et la texture de ces baies. Petite déception car elles ont peu de goût, et bien que je m'en doutais, au vu de l’âpreté des jus de canneberge purs que j'ai pu goûter, les airelles ne sont absolument pas sucrées! A consommer avec du sirop d'agave ou d'érable pour coller au terroir d’Amérique du nord d'où elles proviennent si vous voulez les consommer crues. Je vais me pencher sur des recettes cuites pour apprivoiser ces demoiselles.


Cette grosse courge en forme de poire au goût tout doux est un vrai délice! Il me tarde de la cuisiner et expérimenter de nouvelles choses avec elle.


L'inconnu de la saison. Je n'ai jamais eu l'occasion de goûter ces petites choses à la forme rigolote, il faut donc y remédier sans plus tarder! Point faible, le prix, j'ai mal lu l'étiquette, et pensais acheter des choux-raves à 1euros et quelques le kilo, alors que c'était le prix à la pièce! Pas très intéressant vu la taille... Mais vous les trouverez peut être à un prix plus abordables sur vos marchés...


Il y a quelques années j'ai découvert que j'aimais le navet. Faute à de nombreux navets cuits à l'eau et non assaisonnés pendant mon enfance, j'ai toujours été persuadée que ce légume était fade et dénué d'intérêt culinaire. Or c'est un légume à la fois doux et plein de caractère qui se prête à de nombreuses préparations. En voyant ces petits navets tout jaunes, j'ai craqué!


Je persiste et signe avec les topinambours qui ont si mauvaise réputation et sont pourtant si délicieux! Leur arôme d'artichaut et leur chair fondante sont un tel régal que j'attendais avec grande impatience leur retour. Poêlés  vapeur, en soupe, en gratin, tout leur convient, n'hésitez pas à les mettre au menu.


A très vite donc, pour de nouvelles recettes de saison riches en légumes et en saveurs d’automne!

You Might Also Like

4 commentaires:

VeganPower a dit…

Ohlalalala mais tout est si beau ♥♥♥
J'aime beaucoup cette saison et oui les couleurs sont magnifiques, je ne les voit pas ici à Paris :'(
Tout plein de chouette légumes super bon ♥
Hâte de voir tes nouvelles recettes qui je suis certaine vont être divines ♥

100% Végétal a dit…

Hihi, merci toi ♥ Oui ici c'est tellement différent de Paris c'est dingue!

Cherry Zombie a dit…

Je m'extasie aussi tous les jours en ce moment en allant au travail en vélo de toutes ces magnifiques couleurs! J'attendais impatiemment d'être en repos pour aller faire des photos, mais il tombe des cordes depuis 2 jours... :(

Et je me rend compte qu'il y a aussi énormément de fruits et légumes que je connais pas ou que je n'ai jamais gouté!

En tout très jolies photos, et les aliments en forêt ça rend tip top!

Sweet Faery a dit…

Strasbourg, malgré sa population a bizarrement un calme ambiant et une vraie propreté dans les rues... Là aussi, ça change de Paris...
Je partage comme toi le goût des balades en forêt, toujours un plaisir tant qu'il ne fait pas trop humide.

Enregistrer un commentaire