Tarte aux brimbelles

juillet 20, 2016




En mini-vacances dans les Vosges le weekend dernier, j'ai eu la chance de goûter une spécialité locale préparée en version vegan : la tarte aux brimbelles. "Brimbelles" c'est le petit nom mignon qu'on donne aux myrtilles dans la région. On trouve très facilement des brimbelles sauvages dans les Vosges, pour peu qu'on se donne la peine de consacrer du temps à la cueillette. A l'occasion d'une randonnée en montagne j'ai donc eu le privilège d'être initiée à cette activité à part entière, et repartir les mains toutes violettes, le dos un peu courbaturé ( les myrtilles à flanc de montagne à 50 cm du sol, ça se mérite !), avec une petite récolte suffisante pour faire une tarte une fois rentrée à Paris.


En bonne gourmande et curieuse, je n'avais qu'une envie, goûter ces jolies myrtilles fraîches qui me tendaient les bras lors de la randonnée. Malheureusement la contamination des brimbelles (et autres fruits poussant près du sol) par l'échinococcose est un risque, ce qui fait que les brimbelles sauvages sont surtout consommées cuites (en tarte, confiture...) car seule la cuisson permet de détruire le parasite. ( J'ai réussi à trouver UNE brimbelle poussant à plus d'un mètre du sol - même si théoriquement on ne prend plus de risque au-delà de 30 cm - qui m'a permis de goûter cette variété de myrtilles crue. Verdict : c'est acide. Rien à voir avec les grosses myrtilles de type bleuets qu'on trouve en barquettes, qui ont la chair blanche et sont très douces. Si vous achetez des myrtilles surgelées, vous avez une idée de la différence entre les deux)


Cette tarte toute simple et parfumée demande pourtant de ne pas commettre quelques erreurs : laisser les brimbelles détremper la pâte, ne pas avoir de bords assez hauts (ou mettre trop de brimbelles) ce qui risquerait de permettre au jus libéré lors de la cuisson de passer par dessus les bords. La recette est pourtant très minimaliste, puisqu'elle consiste grosso-modo en une pâte recouverte de myrtilles. Ensuite, comme très souvent pour les recettes régionales ou traditionnelles, chaque personne a sa petite recette, transmise par sa famille ou améliorée selon ses goûts. On peut parsemer le fond de tarte de biscuits de Reims ou de biscottes écrasées, qui vont aider à absorber le jus. Les brimbelles sont très peu sucrées (voir pas du tout) à la cuisson, on sert donc généralement la tarte avec du sucre à saupoudrer par dessus.


Une bonne tarte aux fruits c'est aussi une bonne pâte faite maison. Je vous ai proposé plein de variantes de pâtes à tarte, sucrée ou non, biscuitée, complète, sans blé etc dans mes différents livres et sur le blog. Là j'ai eu envie de me rapprocher de la pâte utilisée pour la tarte aux brimbelles et laisser de côté les purées d'amandes et sucre complet, libre à vous d'utiliser une autre recette de pâte selon vos goûts. 


Puisqu'on trouve désormais une margarine vegan et sans huile de palme en magasins bio ( Vitaquell Coco) j'ai choisi cette option, la plus proche du beurre utilisé dans les pâtes traditionnellement. Parce que je suis une incorrigible gourmande j'ai tout de même ajouté un soupçon de sucre et de vanille dans la pâte. On ne se refait pas !


J'ai également opté pour une astuce pas très traditionnelle mais qui a fait ses preuves et que j'affectionne particulièrement : parsemer le fond de tarte de poudre d'amande pour absorber le jus des fruits libéré pendant la cuisson et ne pas détremper la pâte. Suivant les recommandations d'une vosgienne partageant sa recette de tarte aux brimbelles dans une émission culinaire (et oui on en fait parfois des recherches pour une simple tarte !) j'ai cuit ma tarte à une température plus forte que d'habitude (la dame en question préconisait 220°C, ayant un four à chaleur tournante j'ai opté pour 200°C, ce qui m'a semblé déjà pas mal, et s'est révélé parfait). 


Tarte aux brimbelles

pour 4 à 6 personnes

Pour la pâte :
300 g de farine de blé T55 • 125 g de margarine vegan • 1 pincée de sel
4 c à s de sucre de canne blond • 1 pincée de vanille • 4 c à s d'eau

Pour le fond de tarte :
3 à 4 c à s de poudre d'amande • 1 c à s de sucre de canne blond

Pour la garniture :
1 grand bol de brimbelles 
(à défaut des myrtilles surgelées, décongelées et égouttées)
1 c à s de sucre de canne blond

Pour servir :
1 c à s de sucre de canne blond

__________________________

  • Dans un saladier, un plat ou sur un plan de travail, verser la farine et ajouter le sel.
  • Déposer la margarine coupée en dés, légèrement ramollie. Sabler la pâte du bout des doigts pour bien incorporer la margarine à la farine.
  • Ajouter le sucre et continuer à sabler.
  • Ajouter l'eau, pétrir brièvement pour former une pâte homogène et former une boule. 
  • Filmer ou emballer la boule (dans du papier cuisson par exemple) et la placer au réfrigérateur pendant 1h.
  • Abaisser la pâte au rouleau et foncer un moule à tarte beurré à la margarine. Bien faire dépasser la pâte par dessus les bords, et passer le rouleau sur les bords pour couper la pâte à ras. 
  • Piquer le fond de tarte et recouvrir de poudre d'amande. Saupoudrer 1 c à s de sucre.
  • Répartir les brimbelles sur la pâte, en veillant à laisser un beau bord (qui va se rétracter un peu lors de la cuisson) et saupoudrer 1 c à s de sucre par dessus.
  • Enfourner à 200°C et cuire environ 35 minutes (le temps de cuisson dépendra de votre four et de la taille de votre tarte, les bords doivent être bien dorés et le fond de tarte bien cuit)
  • Laisser tiédir un peu et démouler la tarte, la déposer sur une grille pour la faire refroidir (sauf si vous la préférez tiède !)
  • Saupoudrer 1 c à s de sucre avant de découper (ou laisser chaque personne sucrer sa part de tarte selon le goût).

En bonus : une photo un peu moche des jolies brimbelles avant cueillette !

You Might Also Like

12 commentaires:

Cherry Lou a dit…

Tes photos me mettent l'eau à la bouche! J'ai vraiment envie de tester :) Je ne trouverais pas de brimbelles dans ma région, soit j'opterai pour les myrtilles surgelées soit j’attendrai la fin de l'été pour récolter des mûres!
Merci beaucoup! Des bisettes!

Julinutile ! a dit…

Non mais cet article il donne carrément envie !! Miam

aem. a dit…

les brimbelles <3
Je suis allée en cueillir pendant mes vacances dans les Vosges même si la saison venait juste de commencer ! C'est toute mon enfance la tarte aux brimbelles !

barbarafrenchvegan a dit…

Ces photos mettent l'eau à la bouche. C'est superbe :)))

Farinedetoiles a dit…

Miam, la tarte aux myrtilles, c'est vraiment mon péché mignon!!

Filante a dit…

J en ai l eau à la bouche! Et j adore l idée de poudre d amande sur le fond de tarte! Miam! Merci pour la recette et tes jolies photos.

Amélie a dit…

Pas mal l'astuce de la poudre d'amande sur le fond de tarte ! A retenir ;)
Superbes photos pour cette tarte qui semble délicieuse...

Rosenoisettes a dit…

Cette tarte semble absolument délicieuse !
Je rêve de partir à la cueillette sauvage des myrtilles :)
Peut-être lors de mes prochaines vacances !

Iza a dit…

J'ai vu des myrtilles hier à Biocoop et j'ai aussitôt pensé à cette recette ! Je vais faire ça dimanche, mon copain est Vosgien et s'en réjouit d'avance :)

Malaury MTBW a dit…

Olala rien que les photos sont délicieuses ! Le fond de tarte à l'amande me met l'eau à la bouche.. par contre je m'y essaierai avec une pâte à tarte sans gluten encore une fois...! ^^ J'espère au moins avoir le goût (pour l'aspect c'est une autre affaire... ^^)

Laurence prolhac a dit…

Superbe et authentique !

Enregistrer un commentaire